Exposition de novembre et décembre: Grant Mathieu

Le 16 novembre 2014 - 16:00 No Comments

grant

L’histoire des Zoonies, créatures étranges imaginées par Grant Mathieu, a commencé sous forme d’amusement il y a une vingtaine d’années. S’inspirant parfois des animaux préférés de ses amis et parfois… de ses amis eux-mêmes, l’artiste a transposé avec humour une part de réel dans un monde fantastique. Ces dessins constituent un élément singulier dans l’œuvre de ce peintre emporté par un cancer en 2007 à l’âge de 54 ans.  Grant Mathieu affirmait que les Zoonies étaient disparus, déjoués par la sélection naturelle. Mais pouvait-il vraiment présumer du sort de créatures nées dans un univers débridé créé pour elles  ?

 

Fonds Grant-Mathieu

 Grant Mathieu souhaitait que le fruit de la vente de ses œuvres serve à encourager des artistes peintres prometteurs à poursuivre leur travail. Son vœu s’est concrétisé grâce au Fonds Grant-Mathieu, un fonds de dotation détenu et géré par la Fondation Québec Philanthrope et créé en 2008 par l’Association Grant’s Travelog. Cette association, formée de trois amies de Grant – Hélène Foley, Valérie Hénaire et Nicole Mc  Clure – a pour mission d’honorer la mémoire de l’artiste et d’accroître sa renommée de peintre. Elle a aussi pour mandat de vendre et d’administrer les dernières œuvres de l’artiste, soit une série de 54 peintures intitulée The Pendergast Travelog et la série de 74 dessins fantastiques présentée dans ce livre.

Party de Noël du Bunker d’Auteuil

Le 20 décembre 2014 - 21:42 No Comments

20141220_BalLezard

Party Orphélin du 24.

Le 24 décembre 2014 - 16:07 No Comments

noel2 2014

Les Glams Comboys

Le 27 décembre 2014 - 21:32 No Comments

Affich

Bye Bye 2014 avec ZEPHIR ARTILLERIE

Le 31 décembre 2014 - 23:00 No Comments

Hiver 2014

L’impro au Bal tous les dimanches

Le 4 janvier 2015 - 20:00 No Comments

Graphique 1Photo de Sit Soirée d'Improvisation Théâtrale.

 

 

 

 

 

 

Lancement CD des Hommes de Florès

Le 24 janvier 2015 - 22:01 No Comments

Web2

Sous la scène musicale de Québec, dans les catacombes les plus profondes des entrailles de la ville, erre un secret bien gardé depuis plus longtemps que belle lurette. En fait, Lurette n’était pas encore belle quand Les Hommes de Florès ont été découverts dans une caverne de Limoilou. Ces quatre énergumènes sculptent des pièces dans le rock depuis l’aube des temps modernes. Avec la précision d’une montre suisse, chaque morceau est assemblé afin de produire un mur de son solide… comme le rock!

Ce mur se nomme Distostérone, c’est leur premier album et c’est au Bal du Lézard qu’aura lieu le lancement, événement aussi unique qu’exaltant!