Exposition d’octobre: Daniel Lasarre

Le 1 octobre 2014 - 17:35 No Comments

daniel

Je vous regarde…

Rien ne m’y préparait..!
Mes premières passions pour le dessin ou la peinture furent anéanties par la découverte de mon daltonisme. Aussi loin que je me souvienne, je me vois me censurer et me décourager de tout engouement pour les métiers en art visuel.
Ce n’est qu’au tournant du millénaire que désabusé par les trop nombreux culs-de-sac de la vie, perdant mes rares points de repères, que j’ai repris pinceaux et crayons, ignorant l’handicap et entrepris de rechercher une justification à tout ce cirque qu’est la vie. J’ai commencé par chercher un trait! Un seul! qui puis m’expliquer cette interminable perte de sens.
Le cynisme s’est imposé à moi comme un bouclier devant cette mauvaise farce humaine.
À cet univers égocentrique et exterminateur ma réponse fut le « Destroy » et le « So What » des punks hardcores.
Mon verbe trouve sa source dans les vivifiantes ruelles des grandes villes, loin de la paisible insignifiance de la nature. Là où l’imaginaire trouve sa place au travers de chaque fissures dans le macadam.
Jeune adulte, j’ai commencé par être, durant dix ans, archéologue et ethnologue. Était-il possible que quelque part, quelqu’un, garde le secret qui puis justifier l’existence de cette entreprise humaine ou étions-nous tout simplement en face d’une stratégie complexe qui ne vise qu’à assurer la dominance de l’homme sur son univers?
Cette dernière perspective m’apportait et m’apporte encore la nausée!

Puis ma vie s’est accommodée d’une bifurcation professionnelle … J’entrepris des études en droit: Ce pouvait-il que l’analyse des normes (lois et règlements) qui nous dictes la manière de vivre puissent nous révéler aussi une valeur morale ou philosophique universelle?

Une seule m’aurait suffit!
Je suis donc devenu avocat! De 1996 à 2006 je gagnait mon pain avec ce job. Je n’y ai pas trouvé ce que je cherchais. J’y ai trouvé autre chose. Le quotidien de cette pratique provoquait chez moi d’innombrables séismes moraux. La justice dans ce qu’elle a de mécanique, dans ce qu’elle a d’artificielle et d’autoritaire a tôt fait d’anéantir mes derniers remparts, mes dernières convictions.
Cet univers laisse son empreinte sur mes travaux de peintre: Il contrubu à générer le tædium vitæ qui s’inscrit dans les traits de mon dessin.

Ma formation technique d’artiste peintre est pour l’essentielle celle de l’autodidacte. J’ai puisé et je puise encore chez tout ceux qui connaissent. Techniques et outils sont tantôt de

Party amateur 29e du Bal

Le 1 octobre 2014 - 23:09 No Comments

29e

Antoine Corriveau

Le 23 octobre 2014 - 21:34 No Comments

antoineFort d’un premier album paru en 2011, St-Maurice/Logan, Antoine Corriveau laisse sa trace sur le pavé musical québécois depuis maintenant quelques années. On le retrouve en 2014 avec un second disque, Les Ombres Longues, où il reprend le flambeau avec son fidèle allié, le réalisateur Nicolas Grou.

L’album est d’abord le fruit d’ébullitions diverses : des ruptures amoureuses aux manifestations ayant secoué le Québec en 2012, en passant par le désir d’un son plus rock, au souffle un brin nocturne. Le duo a ensuite pris son temps en studio, afin de créer un album sans compromis, qui reflète la couleur de ses précieux collaborateurs. Voix uniques, rythmes percutants, cordes tantôt posées, tantôt audacieuses, les dix titres donnent à écouter des textes francs et des arrangements peaufinés, auxquels se sont greffés l’instinct et l’intelligence de Ghyslain Luc Lavigne lors du mixage.

La tournée St-Maurice/Logan a permis à Antoine de partager ses chansons un peu partout en province, où il a eu l’occasion d’assurer la première partie des Jean Leloup, Avec pas d’casque et Daran, mais aussi de participer à de nombreux festivals et événements, dont le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue, les Francouvertes et Coup de cœur francophone.

Celui qui « dessine des ombres longues, des lumières de fin d’été » sait créer un univers sombre et envoûtant, où se côtoient folk, rock et pop, bercés par une voix rauque et singulière.

Sam Eloi

Le 25 octobre 2014 - 21:31 No Comments

sam eloi

Halloween

Le 31 octobre 2014 - 21:23 No Comments

halloween 2

Brown Suede Shoes

Le 1 novembre 2014 - 21:00 No Comments

1002376_1528900263995045_6637307128297721189_nLe 1er novembre sera le premier concert officiel de Brown Suede Shoes. Des bonnes tounes de blues de la guit sale, du sax, de la l’émotion, de la basse, de la batterie, de la sueur, du volume global limite trop fort, des beaux gars, des belles filles, de la bière, Limoilou, et plus….tout y sera! L’entrée est seulement à 5$ parce que je veux que vous veniez boire une bière avec nous autre!

Soirée DJ de Limoilou en Vrac

Le 8 novembre 2014 - 21:19 No Comments

hommageBal

HEADACHE 24

Le 15 novembre 2014 - 21:15 No Comments

H24 Affiche

« Headache24 ; du post-punk grunge avec un beat-box, les Sonic Youth de Québec, comme on aime se référer affectueusement à eux. Hugo et Julie, à l’image de Thurston et Kim, font de la musique, de l’art et des enfants ensemble sans compromis et le résultat est toujours extraordinaire. Yves et Patrick se greffent à eux parfaitement comme le feraient Lee et Steve. »

Soirée Acapella: Spécial MOVEMBER

Le 20 novembre 2014 - 17:00 No Comments

Affiche2013B

 

Vous le faites avec vos amis, dans l’auto, sous la douche, mais jamais en public ?

 Il y a une première fois à tout !

Participez à une soirée Acapella et réalisez votre rêve de chanter devant public !

Les DJ-animatrices vous font revivre leurs  meilleurs succès, mais quand sonne le triangle, le respect du  silence s’installe…

Une personne désignée se lève et interprète SA chanson ACAPELLA!

… Ainsi de suite, une ambiance décontractée s’installe et vous transporte dans une soirée unique!

(Les inscriptions se font en début de soirée)

Vivez votre soirée Acapella et chantez devant public !

Ni un concours ni réservé aux pros…Parce que tout le monde gagne à partager sa passion !